La Savonnerie Bourbonnaise - Shampoing Cheveux Fins et Déshydratés à la Nigelle - 100 grammes
  • La Savonnerie Bourbonnaise - Shampoing Cheveux Fins et Déshydratés à la Nigelle - 100 grammes

Shampoing Cheveux Fins et Déshydratés à la Nigelle La Savonnerie Bourbonnaise

12,90 €

(12,90 € /100 grammes)

TTC

Enrichi en Huile de Nigelle, pour assainir et réhydrater

Le Shampoing pour Cheveux Fins et Déshydratés à la Nigelle de la Savonnerie Bourbonnaise est certifié bio. Ce shampoing est recommandé pour les cheveux fins qui ont une nature plutôt mixte: c'est un cheveu qui a tendance à regraisser vite de par son manque de porosité qui ne lui permet pas d'absorber tout le sébum produit par la peau mais qui reste sec, voir cassant au toucher car en manque d'hydratation et de lavage douceur. Il faut donc allier pour ce cheveu mixte des actifs pour assainir le cuir chevelu tout en nourrissant la fibre capillaire, le shampoing à la nigelle combinant les vertus régénérantes de l'Huile de Nigelle aux Huiles Essentielles de Tea Tree, de Romarin et de Menthe Nanah.

Le Shampoing à la Nigelle, grâce à sa formule, est en 2 en 1, il n'y a pas besoin d'après-shampoing pour aider au démêlage.

L'Huile d'Olive utilisée est labellisée Demeter. 

Ce shampoing a une durée de vie de 33 utilisations en moyenne et il convient aux vegans.

Fabriqué en France

Boîte en carton - 100 grammes

Label Nature et ProgrèsLabel Slow Cosmétique

Ajouter à mes favoris
Taille
Quantité

  Livraison en France à 3.70€

Livraison gratuite en France dès 100€

 

10% de remise sur la première commande avec le code BIENVENUE10

 

Votre fidélité récompensée à vie

AR00744
2 Produits

Fiche technique

Convient aux vegans?
Oui
Certifié Biologique?
Oui
Présence d'Huile de Palme?
Sans
Présence d'Huile Essentielle?
Avec
Type de Cheveux
Cheveux Fins
Cheveux Normaux
Cheveux Secs

Références spécifiques

Olea Europaea (Olivier) Fruit Oil*, Cocos Nucifera (Coco) Oil*, Aqua (Eau), Sodium Hydroxide, Nigella Sativa (Nigelle) Oil*, Mentha Viridis (Menthe Verte) Leaf Oil*, Kaolin, Melaleuca Alternifolia (Théier) Leaf Oil*, Rosmarinus Officinalis (Romarin) Leaf Oil*, Indigofera Tinctoria (Indigotier) Extract*, Limonene**, Linalool**

* Ingrédients issus de l'Agriculture Biologique

** Contenus naturellement dans les ingrédients végétaux

Faire mousser avec les mains le shampoing puis appliquer la mousse obtenue sur les cheveux. Masser délicatement le cuir chevelu puis rincer abondamment.

Si vous avez les cheveux rêches, crépus ou courts, vous pouvez faire mousser le shampoing directement sur votre chevelure, en ajoutant de l'eau au besoin.

Toujours conserver le shampoing au sec après usage.

Les conseils de Plume en matière de maladies dermatologiques ni ne prévalent, ni ne remplacent ou se substituent à l'avis et aux recommandations d'un.e spécialiste du corps médical.

Un shampoing naturel ne contient pas de silicone. Ce dérivé du pétrole agit comme un agent filmogène pour le cheveu, lui donnant un aspect propre, doux et homogène. Seulement voilà, d'un point de vue macro, le silicone participe à l'extraction des ressources de la planète et à l'exploitation d'une industrie polluante. D'un point de vue micro, la gaine créée par le silicone étouffe le cheveu mais aussi le bulbe, participant petit à petit à l'apparition de problèmes tels que la chute des cheveux, l'affinage de la fibre capillaire, un cheveu qui regraisse de plus en plus vite, apparition de pellicules, cheveu sec et cassant etc....Le silicone empêche également les soins et masques de pénétrer la fibre capillaire. En un mot, le silicone fait parti du problème et non de la solution pour avoir de beaux cheveux en bonne santé!

Un shampoing naturel ne contient pas de sulfate (normalement...). Les sulfates sont des tensio-actifs, des agents nettoyants très abrasifs et qui permettent de créer une mousse artificielle. D'un point de vue macro, cette mousse participe à la contamination des eaux notamment dans la création d'une mousse artificielle dans les eaux des réserves naturelles. D'un point de vue micro, les sulfates sont trop agressifs pour le cuir chevelu et il va en résulter les désagréments suivants: picotements et irritations, démangeaisons, mauvaise qualité du cheveu (quand on se frotte trop les bulbes, ceux-ci sont fragilisés et ne produisent plus un beau cheveu, ils peuvent même mourir précocement). Il existe des tensio-actifs doux, autorisés dans la bio mais qui participent tout de même à la pollution des eaux. Voir à ce sujet l'excellent post Instagram d'Eunomia (ex-Empreinte Naturelle).

Si ça ne mousse pas, ça ne lave pas. Faux. La mousse est un phénomène naturelle lorsqu'on secoue des éléments: je secoue un jus de fruit, j'ai de la mousse en surface. Mais la mousse ne reste pas, les bulles éclatent. Pour permettre à la mousse d'être stable, on utilise des tensio-actifs et donc des sulfates en cosmétique. Cette mousse artificielle a été inventée dans les années 60 pour un confort visuel, pour mieux étaler le cosmétique et comme un atout marketing. Nos cerveaux ont été conditionnés par le facteur moussant des cosmétiques d'hygiène alors que ce n'est qu'un atout marketing et sensoriel. Les savons et shampoings naturels moussent naturellement, sans ajout d'agents moussants. La mousse est plus compacte, moins volumineuse mais elle est naturellement produite par la friction du cosmétique avec vos mains.

Une transition non évidente. Passer au shampoing sans sulfate ni silicone, ce n'est pas chose aisée. Dans un premier temps, il faut se déconditionner de l'effet mousse, comme dit en supra. Ensuite, le cheveu doit se débarrasser de la gaine siliconée accumulée depuis des années de shampoings dits conventionnels. Et ce décapage peut-être long...très long. En moyenne, un à deux mois sont nécessaires pour arriver un à résultat satisfaisant. Mais cela peut-être beaucoup plus long parfois. Clairement, pendant cette detox, le cheveu a un aspect sale, poisseux, il ne brille plus et ne respire franchement le cheveu sain. Le passage de la main dans les cheveux n'est plus agréable, il est plus difficile de les brosser et de les démêler.

Aider la transition. N'oubliez pas que le silicone a pendant des années étouffer vos cheveux et empêcher tout soin de pénétrer. Il faut donc nourrir en conséquence le cheveu qui se retrouve à nu, avec des masques nourrissants, une à deux fois par semaine, toujours en fonction des besoins du cheveu. Pour se faire, vous pouvez faire des bains d'huile de coco (attention, celle-ci fait dégorger les colorations) ou de beurre de karité, utiliser des baumes (Le Baume Amandes de Clémence & Vivien) ou des masques bios tout faits (La Crème de Soin d'Ibbéo, le Masque Capillaire de Bioflore ou encore le Super Bain d'Huile de Clémence & Vivien). De même, une eau de rinçage vinaigrée peut aider à enlever la sensation d'un cheveu mal rincé, qui reste poisseux après lavage. L'eau vinaigrée aide à resserrer les écailles du cheveux et à éviter que le cheveu soit mousseux. 1 dose de vinaigre (blanc, de cidre, de framboise...) pour 20 doses d'eau sont conseillées, à vous de faire la proportion qui conviendra le mieux à vos cheveux. Pour l'application le plus facile reste un grand vaporisateur. Laisser agir l'eau vinaigrée quelques minutes puis rincer à l'eau froide.

La clarification, tous les 6 mois. L'usage d'un shampoing naturel, solide notamment, entraîne une accumulation de dépôts plus importante que lors d'utilisation de shampoing liquide, en plus des dépôts communs liés au traitement capillaire, à la pollution etc...De fait, il est recommandé tous les 6 mois de procéder à une clarification: On commence par ouvrir les écailles du cheveu pour le "décaper" avec un lavage au shampoing liquide où l'on rajoute 1 cuillère à café de bicarbonate de qualité cosmétique (plus fin, moins abrasif que le professionnel ou celui de cuisine) dans la dose de shampoing. Le shampoing sera doux et délicat, en massant bien le cuir chevelu et en appliquant de la racine à la pointe. On rince à l'eau claire puis on applique un soin (après-shampoingbaume ou beurre) en le laissant poser 5 minutes au minimum. Le cheveu est nourri en profondeur, se régénère et se répare. Plus le cheveu est cassant, plus la pose sera longue. Rincer ensuite avec une eau vinaigrée: 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc ou de cidre (ou encore mieux, de framboise) pour 500 ml d'eau. Ce rinçage acide referme les écailles du cheveu. Rincer à l'eau ensuite si l'odeur du vinaigre est trop prégnante. Vos cheveux sont doux, le cuir chevelu désencrassé!

Vous aimerez aussi

Avis (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.