Des huiles végétales pour le quotidien

visibility 144 Vues comment 0 Commentaires person Par: Sandrine A.

Des Huiles pour une routine minimaliste

Quand on entreprend un virage vers la cosmétique minimaliste, naturelle et bio, la première chose que l'on découvre, ce sont les huiles végétales. Passé l’étonnement de mettre de l’huile pure et vierge sur le corps, et pis encore sur le visage, on devient vite accro à ces cosmétiques tout simples, très pures et bios. Plume vous propose une synthèse rapide de quelques huiles aux propriétés qui se complètent et pour l’ensemble du soin du corps, du visage et des cheveux.

Pour la toilette et le démaquillage, l’huile de noyaux d’abricot

L’huile d'abricot est en fait extraite des amandons situés dans le noyau. De par sa douceur, elle est parfaite pour procéder à un démaquillage huileux : on applique l’huile sur une lingette ou un disque démaquillant légèrement humide et on nettoie la peau en frottant délicatement, y compris pour enlever le maquillage des yeux. On vaporise ensuite l’hydrolat de son choix sur l’ensemble du visage et on repasse un coup de lingette pour bien enlever tout excédent de gras. Attention, il faut bien rincer les paupières avec de l’hydrolat pour éviter d’avoir du gras qui se stocke dans les plis et qui risque donc de se déposer dans l’œil. Après cette étape, vous pouvez à nouveau vaporiser votre hydrolat (en tapotant ensuite la peau du bout des doigts) ou appliquer une lotion tonique.

Recettes: huile préparatrice au soleil, baume à lèvres au beurre de mangue, crème apaisante pour peaux avec couperose…

Pour diluer vos huiles essentielles et en soin du jour, l’huile de jojoba

L’huile de jojoba n’est pas une huile par nature mais une cire liquide. Elle est donc très stable dans le temps. Elle est parfaite comme base de dilution des huiles essentielles et convient comme soin de jour ou de nuit pour les peaux mixtes ou à tendance grasse de par ses qualités séborégulatrices. Elle est utile pour viser les spots ou boutons sur le visage, en l’appliquant sur un coton-tige et en badigeonnant le dit-bouton.

Recettes : masque pour peaux grasses, lotion biphasée démaquillante, huile de massage sensuelle…

Après le sport, pour un massage relaxant, l’huile d’arnica

L’arnica est la plus célèbre des fleurs homéopathiques. Son huile est recommandée pour les petits bobos et les bosses mais aussi pour préparer les muscles avant un effort et pour les soulager après. L’huile d’arnica permet ainsi de limiter les douleurs liées aux courbatures, qui sont naturelles après le sport ou un effort physique. Cette huile peut aussi accompagner les grossesses pour soulager les douleurs lombaires.

Après l’épilation ou le rasage, l’huile de souchet

Pour calmer la peau après le passage du rasoir ou après l’épilation, l’huile de souchet fonctionne à merveille. Elle permet également d’enlever les résidus de cire tout en apaisant la peau. Son petit plus : elle ralentie la repousse des poils ! C’est l’huile par excellence des soins post-épilatoires. 

Pour le soin des mains et des pieds, l’huile de coco

L’huile de coco a tout pour plaire : son odeur et son action apaisante et protectrice, pour la peau mais aussi les cheveux très secs. Attention, l’huile de coco fait dégorger les colorations capillaires. Pour le soin des mains et des pieds, notamment l’hiver et l’été, on applique le soir l’huile de coco puis on met des gants ou des chaussettes en pur coton. La douceur sera de mise au réveil.

Recettes : masque capillaire, dentifrice à la coco, masque anti-poux, cire coiffante…

Pour aider à la cicatrisation et à la bonne circulation du sang, l’huile de calophylle

Les jambes sont lourdes ? Un petit massage à l’huile de calophylle pour redonner un « coup de sang » à la circulation et aider au drainage. C’est une huile très épaisse aux propriétés cicatrisantes à utiliser sur des peaux en souffrance : après une opération ou un tatouage, pour aider la peau à se restructurer ainsi que pour les troubles dermatologiques, toujours après avis de votre médecin ou d’une personne du corps médical.

Pour le soin des enfants et des peaux sensibles, l’huile de calendula

L’huile de calendula est un macérat, soit une huile végétale dans laquelle macèrent des fleurs de souci, autre nom du calendula, pendant a minima 40 jours. Elle s’utilise sur les zones sensibles de la peau, sujettes aux irritations, aux gerçures ainsi que pour calmer la peau après une exposition au soleil. On la garde donc sous le coude pour le soin des lèvres, pour les vacances en soin après-soleil et pour le soin des petits. On peut également l’utiliser sous la douche pour en sortir avec une peau toute douce : on prend d’abord une douche froide (l’été se prête donc mieux à cette petite expérience), on s’enduit ensuite d’huile puis on rince à l’eau chaude.

Recettes : gel douche après soleil, baume calmant anti-poux, shampoing gel douche pour bébé…

Sources :

DESARZENS, Véronique, Mon Bain aux Plantes et aux Huiles Essentielles, 2017, Ed. Sang de la Terre.

FAUCON, Michel, Initiation à l'Aromathérapie Scientifique et Médicale, Se Soigner avec les Huiles Essentielles, 2020, Ed. Sang de la Terre.

FESTY, Danièle, DUFOUR, Anne, Mes Huiles Essentielles "Spécial Beauté", 2019, Leduc.s Pratiques.

KAIBECK, Julien, Les Huiles Végétales, C'est Malin, 2013, Ed. Quotidien Malin.

Commentaires

Laissez votre commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre